LE CHARDONNERET MUTATION AGATE
(
fiche présentée par Daniel PARC AOA CONCARNEAU)


La mutation agate a une transmission récessive, liée au sexe à l'égard du phénotype sauvage.


Nota : D'après un éleveur, cette mutation est apparue avec une une femelle de Carduelis c. carduelis de capture ( lieu d'origine inconnue ). C'est un éleveur Mr E.MAES qui a fixé la mutation sur le chardonneret de Sibérie à partir de chardonneret élégant d'élevage venant de France ( vers 1993 sans certitude ). Cette mutation a au moins une dizaine d'années. Une source différente, d'un autre éleveur, me fait part que la première mutation ''agate'' est apparue en Allemagne , puis en Hollande , il y a maintenant dix ans.

CARACTÉRISTIQUES DE LA MUTATION AGATE.
Le masque est rouge sur la face de la tête, ce masque rouge s'étend du menton jusque derrière les yeux ,chez le mâle,séparé par du noir au niveau des lores.
Les yeux sont de couleur brun foncé. Une bande noire s'étend de la calotte à l'occiput et se sépare en forme d'arc de chaque côté, de part et d'autre de la tête. Les parotiques sont de couleur blancs chamois à blancs, suivant les sous espèces. Les lorums sont de couleur noir. Le bec est effilé et pointu de couleur chair sur la mandibule supérieure avec un trait noir à l'extrémité. La mandibule inférieure est également de couleur chair avec un léger trait noir à l'extrémité. La base du bec est entourée de soies rictales noires, chez le mâle,et brun noir, chez la femelle. La gorge est blanchâtre délimité en dessous par du gris beige qui s'étend de part et d'autre de chaque côté des flancs . Sur la poitrine se dessine un champignon blanc. Le dos et les scapulaires sont gris beige, le bas du dos et le croupion sont blanc gris beige . La zone ventrale est blanc sale, la queue est noire avec à l'extrémité et de manière symétrique des rectrices extérieures une tache blanche. Suivant les individus, il peut y avoir quatre, six à huit taches blanches sur l'ensemble des rectrices. Les rémiges sont noires avec les bouts blancs. Les moyennes couvertures sont jaunes et forment une magnifique bande alaire. Les pattes sont de couleur chair avec les ongles de couleur brun foncé. Le dimorphisme sexuel ne tranche pas de manière très nette. En général le mâle à le bec plus long d'un millimètre, le masque rouge est plus étendu que celui de la femelle, le mâle est de stature plus importante et les petites couvertures sur ses épaules sont noir finement bordées de brun alors qu'elles sont brun verdâtre chez la femelle. Lorsque, avec le doigt, on redresse les plumes de la nuque et de la tête chez le mâle, et qu' on les remet dans leurs positions initiales, elles se reconstituent parfaitement, alors que chez la femelle elles laissent apparaître des trous gris noir.


La forme : la tête doit être fine avec les yeux situés dans l'axe du corps : celui-ci étant allongé. Le masque doit être carré pour le mâle et rond pour la femelle ,il ne doit pas être de dessin intermédiaire. Il en est de même pour le champignon qui doit être bien au milieu de la poitrine et symétrique. Le dos doit être bien droit, la poitrine doit être élancée, ni plate ni saillante et le ventre doit posséder une courbure gracieuse. Les ailes doivent bien coller au corps et doivent se rejoindre exactement sur la ligne médiane du dos, elles ne doivent pas être pendantes ou croisées;  les miroirs alaires jaunes doivent ressortir, ainsi que les taches blanches à l'extrémité des rémiges.

Nota : En FRANCE, les variétés mutantes sont autorisées et libres de toute transaction commerciale. Il s'agit du chardonneret mutation brune, chardonneret mutation agate, chardonneret mutation pastel, chardonneret mutation isabelle, chardonneret mutation satiné, mutation blanche Toutes les autres mutations non reconnues par la C.O.M sont considérées comme phénotype sauvage. Journal officiel de la République Française du 2006-10-07 : Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques. Légifrance, NOR: DEVN0650509A, J.O n° 233 du 7 octobre 2006 page 14920 texte n°45 .Extrait de la liste en annexe de l'arrêté : Fringillidés : ... les variétés blanche, brune, agate, pastel, isabelle et satiné du chardonneret élégant ( Carduelis carduelis )...
Comme pour la mutation brune, cette mutation est autorisée, cependant il est fortement conseillé d'obtenir le certificat de capacité pour le chardonneret, voici pourquoi : les meilleurs accouplements se font avec des porteurs et donnent naissance à des mutants, mais aussi  à des porteurs et des phénotypes sauvages, pour lesquels ont doit posséder le certificat de capacité.

Pour en savoir plus sur les Chardonnerets : Le blog de Daniel PARC

 

RETOUR  Page OISEAUX